mercredi 18 juin 2008

Cusco et la Vallée Sacrée des Incas

Nous voici maintenant au Pérou pour la dernière étape de notre voyage. Après le lac Titicaca côté bolivien, nous avons vivité les îles flottantes des Huros et 2 autres îles (Amantanie et Taquile) appartenant au Pérou. Par manque de temps, nous ne vous les présenterons pas sur le blog. Néanmoins, notre premier constat fut que la Bolivie est moins pervertie par le tourisme que le Pérou. Sur ces fameuses îles nous avons été choqués de rencontrer des enfants d'à peine 3 ans nous tendre la main pour nous demander de l'argent...Nous sommes ici, non pas des êtres humains mais des dollars embullants. Plutôt désagréable comme sensation !
Bref, bref, bref...Nous avons ensuite filé vers Cusco, point de départ pour la visite du Machu-Picchu, avant que la vague touriste de l'été européen n'arrive.
Voici pour vous quelques photos de la place centrale et des rues...Pour rappel Cusco était LA cité inca. Les espagnols l'ont entièrement transformée et détruite. Il reste quelques murs incas sur lesquels reposent les édifices espagnols. Cusco est un merveilleux exemple, si l'on fait fi de l'histoire, de l'architecture coloniale. Pour nous, la plus belle ville d'Amérique du sud avec Salvador de Bahia au Brésil.
La photo de la pierre est celle de la fameuse pierre inca aux 12 angles. L'empilement des pierres est impressionnant. Ce type d'encastrement était utilisé pour les édifices importants. On en retrouve de la sorte au Machu-Picchu et certaines ont même plus d'une 20aine d'angles !



Pour aller à la découverte du fameux Machu Picchu, nous avons choisi l'option trek. Parce que nous aimons ça et que cela nous permettait de visiter dans la foulée le site du Choquequirau (l'autre Machu Picchu) et le tout à moindre prix. Nous avons donc marché 100 km à travers la montagne et les villages reculés de la vallée de l'Apuramac pendant 6 jours. L'un des plus beaux treks de notre voyage.
Nous sommes donc partis de Cusco à 5 heures du mat`avec Guillaume et Sylvie que nous avons rencontrés en Bolivie. Nous avons pris un taxi type "fiat Penda" et sommes montés tous les 4 avec nos sacs et 6 jours de bouffe...un vrai tétris, impossible de bouger. Nous avons ensuite pris le bus et encore un taxi, mais plus grand cette fois-ci jusqu'à Cachora, ville de départ du trek pour atteindre le Choquequirau.


Après du gros dénivelé, nous arrivons au bout de 2 jours sur le site du Chauquequirau. Nous passons par des paysages majestueux, grandioses...

Le Choquequirau fut redécouvert en 1980. La France a annulé la dette du Pérou avec la contrepartie pour le pays de développer le site afin de désengorger l'afflux touristique sur le Machu-Picchu. Mais contrairement au Macchu-Picchu accessible en train puis en bus, la Choquequirau se mérite. Il faut une bonne condition physique et supporter l'effort en altitude pour le découvrir.
Actuellement seulement 30% du site a été fouillé et remis en état. Il est plus grand que le Machu-Picchu alors qu'il ne fut habité que 40 ans d'après les archéologues. Le plus impressionnant sont les terrasses à flan de falaise.
vue d'ensemble du site avec ses terrasses, et les sites religieux et les habitats au sommet.
Terrasses à flan de falaise
Système d'irrigation. L'eau venait d'un torrent coulant à plusieurs km de là. Le système se divise en plusieurs endroits pour alimenter les différentes terrasses et les différents quartiers du site.
Fouilles archéologiques et remise en état des terrasses.

Après le choquequirau, 3 jours de marche supplémentaires nous attendent. Nous passons dans une autre vallée, tout aussi hallucinante. Nous croisons des condors. Nous dormons dans des villages dont la vie est on ne peut plus sommaire. Pas d'eau courante, pas d'électricité...une autre vie, plus simple, mais trop loin de nos habitudes de vie. Ici, le tourisme n'étant pas encore développé, les gens ont gardé leur authenticité. De beaux souvenirs.
Ci-dessous, un exemple de lieu de camping et de Yas en pleine activité culinaire. Pour nous aussi, le confort est sommaire !

Dernier village où nous dormons...on se croirait revenu à l'âge de pierre !
Sur le chemin, petite pause dans ces eaux chaudes. Cf. bain en bas de la photo...on se rapproche petit à petit de la civilisation...
Et voilà, après 6 jours de marche, le Macchu-Picchu tant mérité...Ça vaut franchement le détour.


Pour finir, un bref aperçu d'Ollantaytambo, la ville forteresse selon la théorie de certains archéologues...Là encore un site démentiel ! La ville vaut également le détour avec ses ruelles incas.

Voilà, il nous reste maintenant 15 jours avant le retour en métropole...ça touche à sa fin !!!!
bise à tous...

1 commentaire:

Marina a dit…

Merci merci merci! de nous avoir embarqué avec vous pendant ce beau voyage. a bientôt